Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Dans l'antre du désir de Pierre Hermé

Note : (0 vote)
Dans l'antre du désir de Pierre Hermé

On en salive déjà ! Pierre Hermé, surnommé le Picasso de la pâtisserie, vient de dévoiler ses créations 2007...

Pierre Hermé

www.pierreherme.com

Boutique Vaugirad : 185, rue de Vaugirard, Paris 15eMardi et mercredi de 10h à 19h30Du jeudi au samedi de 10h à 19h30Dimanche de 10h à 18h01 47 83 89 96

Boutique Bonaparte : 72, rue Bonaparte, Paris 6eOuvert tous les jours de 10h à 19h01 43 54 47 77

Cerise sur le gâteau

Pierre Hermé fête en beauté le jour du Macaron le 20 mars ! Pour ses 10 ans de créations, il invite à venir déguster gratuitement dans ses deux boutiques ses petites bombes caloriques... A ne pas manquer !

 

 

 

 

On en salive déjà ! Pierre Hermé, surnommé le Picasso de la pâtisserie, vient de dévoiler ses créations 2007. Le thème ? " Entre ", qui possède de multiples facettes. "

 

"Je veux défricher de nouvelles idées, de nouvelle pistes. L'homophonie des mots "Antre" et "Entre" est une façon de raconter cela. Je vais puiser au plus profond de mes envies. C'est un travail d'introspection, littéralement une descente dans l'antre de mes émotions, qui ont eu pour seul guide le plaisir", explique le célèbre pâtissier de la rue Bonaparte. A vous de juger : " Extase ", pâte sablée au gingembre, biscuit amande au pamplemousse et gingembre confit, gelée de pamplemousse, fraises fraîches, un accord inédit (à partir du 15 mars) ; " Révélation ", pâte feuilletée à la tomate, crème de mascarpone à l'huile d'olive et morceaux d'olives noires, compote de tomates et fraises (à partir de 15 mai), une composition très sensuelle ;

" Infini ", biscuit macaron caramel, compote de cassis, crème de mascarpone au caramel et à l'ambre, notre préférée !

" Indulgence ", gelée de menthe, maïs assaisonné à l'orge malté, crème de petits pois à la menthe, crumble à la semoule de maïs (à partir du 13 septembre), où beaucoup de textures se bousculent et s'opposent... Entre le crémeux et le croustillant, la menthe arrive pour apporter sa note rafraîchissante. "De nouveaux goûts", explique le maître, qui a passé trois ans à réfléchir sur la façon de traduire l'odeur de l'ambre, composant de la parfumerie, en une saveur. Le résultat est bluffant ! Par Mélanie Sienne

Vous aimerez aussi
On adore Ce sketch enregistré en 2011 est prémonitoire non ? 
Insolite Il y a des gens qui ont un vrai talent de stylisme...
santé Manger des fruits et des légumes, d'accord. Mais...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme