Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

"Le bon, la brute et le cinglé" : encore !

Note : (0 vote)

Au dernier festival de Cannes, "Le bon, la brute et le cinglé" a filé un gros de coup de vieux à Indiana Jones. Certainement, le meilleur film d'aventures depuis de nombreuses années.

"Le bon, la brute et le cinglé" : encore !

Pourquoi y aller ?

Parce qu'au dernier festival de Cannes, "Le bon, la brute et le cinglé" a filé un gros de coup de vieux à Indiana Jones.

Certainement, le meilleur film d'aventures depuis de nombreuses années.

Parce que c'est (attention, j'enfile les adjectifs) : divertissant, fougueux, explosif, époustouflant, drôle, détonnant, bien foutu, virtuose, généreux, puissant, jouissif, spectaculaire, enivrant... bon, j'arrête.

Parce que l'hommage à Sergio Leone ("Le bon, la brute et le truand"), revisité de manière tonitruante, donne une course-poursuite de 20 minutes absolument démentielle

Parce que c'est Noël, et ça c'est votre cadeau cinématographique : une praline à savourer sans modération.

Ça parle de quoi ?

Les années 30 en Mandchourie. Le Cinglé vole une carte aux trésors à un haut dignitaire japonais. La Brute, tueur à gages réputé, est payé pour récupérer cette carte. Le Bon veut retrouver le détenteur de la carte pour empocher la prime. Un seul parviendra à ses fins, s'il réussit à anéantir l'armée japonaise, les voyous chinois, les gangsters coréens... et ses deux adversaires !

Plus d'infos

 

 

Un western oriental de Kim Jee-WoonAvec Jung Woo-Sung, Lee Byung-HunSortie le 17 décembre 2008

Les autres films de décembre qui nous font envie :

Le jour où la Terre s'arrêta

Burn after reading

Caos calmo

Largo Winch

Spirit

Australia

Vous aimerez aussi
Culture Les différences culturelles se font jusqu'aux sujets de...
Musique En voilà un duo particulièrement touchant et une super...
Saint-Valentin On ne peut l’ignorer : la Saint-Valentin approche !...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme