Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Partir au ski avec bébé

Partir au ski avec bébé

A moins d'embarquer Super Nanny pour s'occuper des enfants pendant que vous êtes tout schuss sur les pentes enneigées, un séjour au ski avec des petits est plutôt synonyme de plan galère. Sauf si vous optez pour une station pro-bébé. Conseils et sélection.

Copyright : I.magendie

Copyright : Claude Gouron

Copyright : Claude Gouron

Le + pratique : Karellis en Savoie

 

Pourquoi ?

Les sept villages proposent des clubs bébé qui accueillent dès 3 mois.

Les formules proposées comprennent tout : appartement, forfait ski, clubs enfants et animations.

Combien ?

Comptez 1826 euros.

Tél. : 04 79 59 50 36 / Site : karellis.com

 

Le + insolite : Le Sauze Super Sauze, dans les Alpes du Sud

Pourquoi ?

Pour dormir au village Inuksuk... dans un igloo (conseillé à partir de 5 ans).

Combien ?

824 euros (530 euros, studio 4 personnes à l'agence Valéria Immobilier + 147 euros le forfait ski, gratuit aux moins de 5 ans). Comptez 300 euros pour deux jours d'excursion et une nuit dans un igloo.

Tél. : 04 92 81 05 61 / Site : sauze.comContacter l'Ecole d'aventure pour la nuit dans un igloo : 04 92 81 29 97 ecole-aventure.com

 

Le + pro-néophytes : Montgenèvre dans les Hautes-Alpes

Pourquoi ?

Pour son nouvel espace de 50 000 m2 dédiés aux skieurs débutants et sa nouvelle halte-garderie, au pied des pistes, qui accueille les petits de 6 mois à 6 ans.

Combien ?

2072 euros le séjour ski famille (hébergement, forfaits et cours de ski).

Tél. : 04 92 21 52 52 / Site : montgenevre.com

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

3 Glaciers artisanaux pour les amoureux de glaces
astuces Les becs sucrés le savent pertinemment : il n’y a pas...
J'ai testé… Les masques capillaires made in Sephora
Mode Les masques en question nous promettent des cheveux tous...
Nous n’étions pas si loin de Despacito !
Musique Cet été « Despacito » est devenu le clip le plus vu de...
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme