Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Rentrée des classes : mon souvenir à la craie

Rentrée des classes : mon souvenir à la craie

Je revois les châtaignes, les feuilles jaunies des arbres, l'air un peu frisquet du petit matin, l'odeur amère de la petite colle...

Quand je laisse mes vieilles impressions refaire surface,

Je revois les châtaignes, les feuilles jaunies des arbres.

Je sens l'air un peu frisquet du petit matin.

J'entends les cris de la cour, juste avant l'appel et puis le cri de la craie sur le tableau. Crrrrrr... pas toujours agréable.

Je sens l'odeur d'amande amère de la petite colle, l'odeur de plastique neuf des trousses.

Je sens une petite douleur dans le ventre juste avant de savoir si Catherine ou Isa sera avec moi. (Et pourvu que Christophe soit pas avec moi. Je peux plus le voir celui-là...)

Et puis la fiche de renseignements, un peu indiscrète. Ce que je veux faire plus tard ? Je sais pas, depuis cet été je voudrais être vendeuse de crêpes sur la plage.

Déjà la première envie de rigoler, la première envie de jeter un oeil rêveur au-delà de la fenêtre.

C'était bien les vacances... Cette fois-ci je vais essayer d'avoir une bonne présentation.

"Je soulignerai les titres en rouge avec ma règle Barbie, et les sous-titres en bleu, et patati et patata..."

Oh, elle a une drôle de tête celle-là... J'ai faim. Quelle heure il est ? J'ai envie d'un pain au chocolat... J'ai hâte de voir maman pour lui raconter... J'ai un peu peur, mais ma copine Isa est avec moi, alors tout va bien...

"Allez, on leur souhaite une bonne rentrée à nos petits héros ?"

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

Seven Sisters sort aujourd'hui au cinéma
Ciné C'est le film événement de la rentrée, porté par la...
Les 3 articles féministes à lire cette semaine #18
Féminisme Chaque semaine, je vous propose 3 articles féministes à...
L'ail et le basilic s'invitent à Tours !
Culture On a testé la Foire à l’ail et au basilic, on vous raconte :
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme