Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Enter the void

Champignons mortels...

Pourquoi y aller ?

Parce que c'est Gaspard Noé, le trépidant réalisateur de "Seul contre tous" et "Irréversible".

Parce qu'il sait s'entourer d'acteurs super branchés, ce qui est le cas de Paz de la Huerta, vu dans le dernier Jarmush.

 

 

Parce qu'il s'annonce - dixit Gaspar Noé - comme "un mélodrame psychédélique".

Parce que c'est "un film hallucinatoire", où un jeune homme voit qu'il meurt, et nous montre, par une caméra subjective, tout ce qu'il vit.

Parce que c'est tourné à Tokyo, la capitale la plus psychédélique du monde.

Parce qu'il y a plein d'expériences cinématographiques dans ce film, à commencer par le... générique.

Parce que Thomas Bangalter, l'autre moitié de Daft Punk, a contribué aux effets sonores du film !

Ca parle de quoi ?

Oscar et Linda, frères et soeurs, s'installent à Tokyo. Oscar joue les dealers de shit tandis que Linda se fait stripteaseuse.

Un jour, Oscar se fait descendre par quelques clients mécontents, il meurt mais son âme traîne un peu dans les parages.

La caméra subjective s'amuse à suivre les hallucinations du héros, avec un système de harnachements assez compliqués, pour la retourner dans tous les sens, afin de retrouver les effets des hallucinations.

Enter the void de Gaspar NoéAvec Nathaniel Brown, Paz de la Huerta, Cyril RoySortie le 5 mai 2010www.enterthevoid-lefilm.com

Sur le même sujet

Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme