Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

Jean-Michel Basquiat : The Radiant Child

Jean-Michel Basquiat, artiste disparu trop tôt, revit dans ce reportage de Tamra Davis. La réalisatrice lui consacre un reportage dans lequel elle nous présente, grâce à ses propres images d'archives, un peintre novateur.

Pourquoi y aller ?

Parce que Jean-Michel Basquiat est l'un des premiers à avoir véritablement "démocratisé" le graffiti jusqu'à en faire une composante majeure de ses oeuvres.

Parce que comme tous les artistes morts trop jeunes (il est décédé à l'âge de 27 ans), il est devenu une légende.

 

 

Parce que lors d'une vente aux enchères à New York, Lars Ulrich (le batteur du groupe Metallica) a déboursé 14 millions de dollars pour s'offir une oeuvre du peintre (zut, j'ai pas assez sur mon compte).

Parce qu'en suivant l'artiste, Tamra Davis, la réalisatrice, dresse aussi un portrait du New York des années 80 dans ce film.

Parce que Jean-Michel Basquiat a fréquenté Andy Warhol, et que, comme nous, il admirait beaucoup son travail.

Parce que le film (à l'époque sous la forme de court-métrage) a été présenté au Festival du Film de Sundance en 2006 et qu'il faisait partie de la sélection officielle lors du Festival du cinéma américain de Deauville en 2010.

Ça parle de quoi ?

A travers une série de rushes qu'elle a collecté tout au long du parcours de Jean-Michel Basquiat, Tamra Davis nous dresse le portrait d'un artiste qui a véritablement bouleversé le monde de la peinture.

Les images d'archives nous permettent de découvrir un homme passionné par la lecture et le dessin, quelqu'un de très sensible aux couleurs et pour qui Andy Warhol a joué un rôle vital...

Jean-Michel Basquiat : The Radiant ChildDe Tamra DavisAvec Jean-Michel Basquiat, Julian Shnabel, Larry GagosianSortie le 13 octobre 2010

Elle adore Ses derniers articles

Vous aimerez aussi

De nouvelles infos sur le parc Star Wars de Disney
Ciné Le projet a bien avancé. On vous raconte tout !
Des jouets en papier plein de surprises
Inspirations Les kirigamis de Haruki Nakamura sont extraordinaires
Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme