Fermer
Suivre Elleadore.com sur
S'abonner au magazine :

La Peau que j'habite, le nouveau film de Pedro Almodovar

Le plus célèbre des Zorro, Antonio Banderas dans le premier thriller de son compatriote espagnol Pedro Almodovar.

Pourquoi y aller ?

Pour revoir le plus beau des Zorro jouer les justiciers dans un film d'Almodovar.

Antonio Banderas et le maître du cinéma espagnol se retrouvent plus de vingt ans après leur dernière collaboration avec le film Attache-moi (1989), leur première remonte à 1982 dans Le Labyrinthe Des Passions. Les nostalgiques de la grande époque de la Movida espagnole seront réjouis.

Parce qu'il s'agit de l'adaptation de La Mygale, roman de Thierry Jonquet (décédé en 2009), un des grands noms, avec Didier Daenincks ou Jean-Patrick Manchette, du "néo-polar" français, ces auteurs qui avaient réinventé le roman noir en l'enracinant dans la satire politique et social.

Du livre au film, l'histoire ne changera pas mais il a fallut du temps pour l'adapter. Pedro Almodovar a été tenace et sur-motivé "C'est une histoire que je ne pouvais pas abandonner. Je ne pouvais pas l'oublier, je n'aurais pas été en paix".

Parce qu'Almodovar se lance dans un genre qu'il n'a jamais exploité auparavant : le thriller !

Il lui aura fallu dix ans et neuf réécritures du scénario pour venir à bout des "énormes problèmes d'adaptation" du livre. Mais pas question de donner dans le cliché, Almodovar reste provocateur et novateur "Il se rapprochera des films d'horreur [...] mais je ne respecterai aucune des règles du genre, il n'y aura ni cris ni terreur". On en frémit (de plaisir) d'avance.

Ca parle de quoi ?

La Piel Que Habito - La Peau que j'habite raconte la vengeance d'un chirurgien esthétique à l'état mental perturbé contre l'homme qui a violé sa fille. Obsédé par la soif de vengeance il sera face à cet autre qui a abusé sans scrupule de son pouvoir.

La Peau que j'habite L'histoire d'une vengeance de Pedro AlmodovarAvec Antonio Banderas, Elena Anaya, Marisa ParedesSortie le 17 août 2011

Voir les autres films de l'été 2011

Sur le même sujet

Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme